Déroulement d’une séance

Une séance dure environ 1 heure même si cela peut varier en fonction des besoins de la personne. A noter que bien souvent, les enfants ont une capacité de concentration moindre donc la durée de la séance peut s’avérer plus courte.

L’autonomie des gens qui viennent me voir ainsi que l’éthique sont au cœur de ma démarche. A l’instar de toute personne accompagnante, je suis tenue au secret professionnel (cf. Code de Déontologie des Hypnologues et Charte des bonnes pratiques de l’ARCHE auxquels j’adhère sans réserve).

Avant toute amorce de travail de processus de changement, je m’assure systématiquement avec la personne que son objectif est réaliste, réalisable et surtout qu’elle est en mesure d’assumer l’ensemble des conséquences de ce changement à tous les niveaux de sa vie (privée, professionnelle, etc.) 

Charte d’engagement réciproque et de confidentialité :

La motivation et l’engagement dans la démarche de changement constituent des clefs essentielles de la réussite. Vous devez vous investir personnellement dans ce processus qui vous tient sincèrement et profondément à cœur. De mon côté, je m’engage à tout mettre en œuvre au service de votre accompagnement.

En outre, la confidentialité de la séance doit être respectée de part et d’autre pour son bon déroulement : pas d’enregistrement, ni présence d’une tierce personne non conviée.

Combien de séances ?

L’accompagnement en hypnose s’inscrit dans le cadre des thérapies brèves et stratégiques tournées vers la solution : en rendant les individus le plus autonomes possible, cet accompagnement n’a pas vocation à durer (généralement pas plus de 2 ans).

Toutefois, étant donné qu’il s’agit d’un accompagnement « sur mesure » établi en fonction des besoins évolutifs et du rythme de la personne, il est impossible de déterminer à l’avance le nombre de séances nécessaires. Certaines personnes changent et assument leurs changements très rapidement, ne nécessitant que deux séances[1] tandis que d’autres ont besoin de 5-6 séances, voire plus. 

Combien de temps entre les séances ?

Il est préférable de laisser s’écouler au moins 2 semaines entre chaque séance afin de laisser les processus inconscients s’affiner et se réajuster. La personne doit pouvoir tester, se familiariser et s’approprier le changement. D’ailleurs, à la séance suivante, il est parfois nécessaire de procéder à des ajustements.

[1] Dans ce cas de figure, la seconde séance sert surtout à s’assurer que tous les paramètres sont désormais en accord avec l’objectif de la personne et à stabiliser le changement afin qu’il soit pérenne. 

Recommandations spécifiques pour les séances à distance

Que ce soit par nécessité en ces temps de confinement répété ou par choix, les séances d’hypnose à distance présentent de nombreux avantages. En effet, il s’agit d’une belle opportunité pour découvrir et apprendre l’autohypnose. Je ne suis qu’un guide qui vous apprendra à reproduire seul cet état de conscience modifié si propice au changement mais aussi à l’exploration intérieure ou à la relaxation. 

Pour que la séance soit la plus agréable et productive possible, voici quelques précautions techniques à prendre en amont de la séance :

  • choisir un lieu calme
  • ne vous mettez pas à contre-jour, pas de source de lumière derrière vous
  • bien cadrer l’image : il faut que je puisse vous voir de la tête aux genoux
  • choisissez de préférence un casque avec un micro-intégré
  • garder mon numéro de téléphone et votre téléphone à portée de main en cas de coupure de la liaison Internet
  • éteindre ou mettre sur silencieux, sans vibration, son téléphone portable

Mise en garde :

L’hypnose n’est pas une médecine. En aucune manière, une séance d’hypnose ne peut se substituer à un suivi médical. Aucune prescription médicale, ni aucun diagnostic seront effectués. Dans certains cas spécifiques, je peux être amenée au préalable à demander un avis médical. 

Pour plus d’informations, consultez le Code de Déontologie des Hypnologues et la Charte des bonnes pratiques de l’ARCHE auxquels j’adhère sans réserve.